Christmas 2016- Surviving the Holidays! \\\ Survivre aux fêtes!

(Version française plus bas!)

With less then a week to Christmas, it’s easy to get high anxiety and to feel overwhelmed between gifts, cards, food and planning. All this extra work is also happening at the wrong time: I’m usually super tired from the cold setting in and a general lack of sleep. So, this year, I really thought about how I would deal with the holidays without using the last bits of energy I have. I also realized that being a ball of stress was probably not fun for the people surrounding me. Here are some questions that helped me destress and prioritize for a stress-free holiday season.

surviving-the-holidays

  1. What are my priorities? This is probably the most important question to ask yourself: what is it that you want out of this holiday season? Personally, I want to feel refreshed, energized and happy. I want to spend as much time as possible with my family, in my pj’s, reading, watching movies and having a good time. I want to see friends, but also to reconnect with myself a little bit and to take care of myself. Do I need to spend a gazillion hours in front of the stove for that? No. That’s settled then! I really feel like sitting down and writing down some priorities helped me get rid of unattainable standards that got into my mind at some point. There’s nothing wrong with a little downsizing!
  2. How much time do I have? Christmas this year is on a Sunday, which means that most of us will be working until Friday and start celebrating on Saturday. That doesn’t leave a lot of extra days to do last minute shopping or cooking. It’s important to recognize that and to realistically count how many hours will be available and to work with that number.
  3. How much money do I have? Gifts really are the perfect thing to make you feel cheap and poor (always a great combo!). This year, I set myself a very clear gift money budget and really stuck to it. I also wanted to make Christmas more personal by making most of my gifts myself (see DIY gifts), which meant that I didn’t have to spend as much money to have really cute and fun gifts. Having a clear limit really helped reduce my anxiety levels because I tend to let myself go overboard when it comes to Christmas gifts, which usually means that I start the year completely broke and stressed out. Not good!
  4. What can I prepare ahead? Finally, once everything is planned and clear in your head, try to give yourself a break by making things ahead. For example, I’ll be serving some curried cauliflower soup . Well, it’s already made and sitting in my freezer, ready to be warmed up on Christmas day. That’s one thing I will not need to worry about. I also grated a lot of carrots and beets for a colourful salad, and made some sauerkraut as a side dish. During this week, I’ll also be making some bean dips, salad dressings and cut out the veggies ahead. That way, it will be a simple matter of roasting and assembling. Stress? What stress?
  5. What can my guests bring? I really think that assuming everything is the worst idea one can have for Christmas. Don’t be shy and ask your friends and familly to bring some things to0. It’s the season for sharing, isn’t it?

I really hope these few tips will help make your holiday season less stressful and more enjoyable. Do you have any other tips?


Je suis tellement excitée que Noël soit dans moins d’une semaine! Ça pourrait également être stressant: les cadeaux, les cartes, la nourriture, l’organisation… il y a de quoi paniquer! Surtout que les fêtes de fin d’année arrivent alors que je suis fatiguée par l’hiver qui commence et beaucoup de travail. Cette année, j’ai vraiment fait un effort pour ne pas utiliser mes dernières pépites d’énergie en vue de passer des fêtes heureuses et reposantes. Il n’est également pas très agréable d’infliger la version stressée de moi-même à ma famille et à mes proches. Voici quelques questions qui m’ont aidées à rendre cette saison des fêtes la moins stressante possible.

survivre-aux-fetes

  1. Quelles sont mes priorités? Cette question est sans doute la plus importante de toutes: qu’est-ce que j’attend de cette saison des fêtes? Personnellement, j’ai envie d’être énergisée, reposée et détendue à la fin des vacances. J’ai également très hâte de passer du temps avec ma famille, en pyjamas, à lire et à regarder des films. J’ai envie de voir quelques amis, mais aussi de me reconnecter et de prendre soins de moi. Est-il donc nécéssaire que je passe milles heures devant mon four? Non. Voilà une chose de réglée! Je pense vraiment que de prioriser ses objectifs est primordial pour éviter de se mettre des standards incroyablement élevés en tête. Après tout, c’est aussi le temps de se gâter un peu!
  2. Combien de temps m’est disponible? Comme Noël tombe un dimanche cette année, ça veut dire que la plupart des gens vont travailler jusqu’à vendredi et commencer à célébrer samedi. Cela ne donne vraiment pas beaucoup de temps pour faire le magasinage de dernière minute et la bouffe. Il est donc important de compter le nombre d’heures qui pourra réalistiquement être allouées à la préparation de Noël et de s’y tenir.
  3. Combien d’argent m’est disponible? Les cadeaux de Noël, c’est parfait pour se sentir pauvre et radin. Cette année, pour éviter de me sentir mal, je me suis fixée un budget de Noël, et je m’y suis tenue. De plus, j’ai eu envie de rendre mes cadeaux plus personels en en fabriquant une bonne partie. Avoir un budget clair m’a vraiment aidée à faire mes choix et à reduire mon niveau de stress en m’empêchant d’exagérer et de commencer l’année complètement fauchée.
  4. Qu’est-ce que je peux préparer à l’avance? Cette année, j’essaye de me laisser une chance de profiter de la journée du 24 en préparant autant de choses que possible à l’avance. Par exemple, j’ai déjà préparé mon entrée: une soupe au curry et au chou-fleur. Elle est déjà au congélateur, prête à être rechauffée et savourée! Une chose en moins sur ma liste. J’ai également préparé des carottes et des betteraves pour faire une jolies salade colorée, et j’ai mis de la choucroutte à fermenter pour un petit à côté. Cette semaine, je vais également préparer des tartinades de légumineuses, mes saucess à salades et découper les légumes pour que le 24 ne soit plus qu’une question d’assemblage et d’enfournage. Parfait!
  5. Qu’est-ce que mes invités peuvent apporter? Si vous recevez des gens pour les fêtes, il est probablement déraisonnable de tout assumer. N’hésitez pas à faire participer vos amis et votre famille! Après tout, c’est la saison du partage, non?

Voilà! J’espère que ces quelques questions vous aideront à passer de belles fêtes avec le moins de stress possible. Et vous, quels sont vos trucs?

 

2 thoughts on “Christmas 2016- Surviving the Holidays! \\\ Survivre aux fêtes!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s