Sweet Potato Tricks \\\ Trucs de Patates Douces

(version française plus bas!)

Sweet potatoes are a staple in my kitchen, and I find myself putting some in everything I eat these days. That’s why I had to come up with some tricks to make sure that I always have some yummy sweet potatoes ready to be eaten. It’s probably the simplest part of my meal prep, so I thought I would share it with you!

sweet-potato2

  1. Choose your sweet potatoes well. Make sure they are firm and even-toned: you don’t want too many black spots on them. To help the cooking process, try to select sweet potatoes that are similar in size. That way, they will all be cooked in the same amount of time. I usually buy 5 to 7 at a time as this is enough for me and my boyfriend for an entire week.
  2. Wash them just before you cook them. Using a gentle bristle brush, clean the sweet potatoes under water to help get all the dirt out. Doing this will enable you to keep their skins on which will help make the cooking mess-free, and you will also get a ton more of nutrients that are in the skin. Avoid cleaning them unless you are ready to cook them as the humidity will accelerate their decay.
  3. Cook them all ahead of time. Nothing is more simple. It’s oil free, mess free and will guarantee that you always have healthy carbs on hand. Poke your sweet potatoes with a fork all the way around. Line a cookie sheet with some aluminum foil and place all your sweet potatoes on it. Place that into your oven set at 350F and bake for 60 to 75 minutes, or until you can poke them with a fork right to their center without any resistance. Let them cool in the oven, wrap them up in the aluminum foil you used for baking and keep them in your fridge. Ta-daaa! Sweet potatoes available and ready to be eaten!
  4. Use sesame seeds to pan-fry them. This is what I do when I want to warm up the sweet potatoes. Just add 1 tsp of sesame seeds per sweet potato you are frying up to a non-stick pan. Warm up on medium heat and add your sliced sweet potatoes in a single layer. Let sit for 5 minutes on each side and enjoy delicious slices of goodness.

That’s it! I hope you will use these tips to add more sweet potatoes into your life! They are so rich in vitamins and minerals and are a healthy source of carbs and fibers. Plus they add so much colour to any of your meals. Let me know what your tricks are!


On retrouve toujours des patates douces dans ma cuisine, et, ces jours-ci, j’en mets un peu partout dans mes recettes. C’est pourquoi j’ai dévélopé quelques petits trucs pour être certaine que ces délicieuses patates soient toujours disponibles et prêtes à être mangées. C’est probablement la partie la plus simple de mes préparations de repas, alors je me suis dit qu’il fallait que je partage!

sweet-potato

  1. Choisissez bien. Assurez-vous d’acheter des patates douces bien fermes et dénuées de taches noires ou brunes. Pour aider à la cuisson, choisissez-les également de tailles comparables. Comme ça, elles seront toutes prêtes en même temps. J’achète habituellement 5 à 7 patates douces à la fois comme cela suffit pour une semaine à deux personnes.
  2. Lavez-les seulement avant de les faire cuire. Utilisez une petite brosse douce pour nettoyer vos patates douces sous l’eau. Cela enlevera les residus de terre à la surface de leur peau tout en préservant cette dernière qui est pleine de nutriments. Garder la peau facilite également beaucoup la cuisson. Évitez de les nettoyer si vous ne les cuisez pas tout de suite: vous les garderez ainsi plus longtemps.
  3. Cuisez-les à l’avance. Rien n’est plus simple. C’est sans huile, sans dégats, et cela guarantie que vous aurez toujours des patates douces à disposition. Faites des trous tout autour de vos patates douces propres à l’aide d’une fourchette. Placez du papier d’aluminium sur une plaque à biscuits et placez vos patates douces dessus. Enfournez dans un four préchauffé à 180C (350F) pour 60 à 75 minutes, ou jusqu’à ce que vous pouviez les transpercer de part en part, sans résistance à l’aide d’une fourchette. Laissez-les refroidir dans votre four éteint, enveloppez-les dans leur papier d’aluminium de cuisson et gardez- les au frigo. Ta-daaa! Des patates douces prêtes à être mangées!
  4. Utilisez des graines de sésame pour les réchauffer. Voici ce que je fais lorsque je veux réchauffer des tranches de papates douces. J’ajoute 1 c. à thé de graines de sésame par patate coupée en tranche à une poêle anti-adhésive que je chauffe à feu moyen. J’ajoute mes tranches de patates douces en une seule couche et je les laisse chauffer 5 minutes de chaque côté. Savourez!

Voila! J’espère que ces petits trucs vous aideront à incorporer plus de patates douces dans votre alimentation. Elles sont si riches en vitamines et en minéraux, et elles ajoutent une belle touche de couleur à toutes vos assiettes. Et vous, quels sont vos trucs?

 

Motivation Tips \\\ Let’s go, on est capable!

It’s the middle of January already! Like many people, I took new year’s resolutions. The first week or so, things were simple enough since I was still home on a break. However, now that my work and study routines are back, I find it difficult to keep up with my resolutions and to work on my new habits. I thought about this at the start of the month and found a few tricks that keep me accountable and support me when things get hard. I thought I would share them with you, so here we go!

motivation

  1. Think about your priorities: Why are you changing the way things are? What is your ultimate goal? I really find that keeping a big picture, a longer term goal in mind helps me when I get discouraged or find it hard to keep up with my resolutions.
  2. Write everything down: I like to keep my goals on paper so that I can refer back to them as I’m going along. It serves as a good reminder when things get tough. You can also write down some inspirational quotes to give you a little push as you are working on your resolutions.
  3. Track your progress: I like to make lists and check off things as I do them. Of course, this works well for things to do, but it’s also a great way to track new routines that you are trying to incorporate into your life. Having things like “read for 30 minutes” on my to-do list each day helps me feel more accountable, but also weirdly satisfied when I can check it off.
  4. Have positive role-models: The internet is your friend for this! Find people who have achieved your goals and get inspired. This will help you refine your goals and expectations. It can also be a powerful tool to help you visualize your goals being achieved.
  5. Remember that progress takes time: It’s really important to remember that progress is not something that will happen overnight. That’s why it’s so important to make sure that you are enjoying the process. Make sure you choose things that are important to you, but that you actually enjoy doing. This will help you stick to your new routines and reach your goals.

I hope these tips help you out and give you inspiration and ideas to help you stick to your resolutions and achieve your goals. Good luck!


Wow! On est déjà à la moitié du mois de Janvier! Comme beaucoup de gens, j’ai pris des résolutions pour l’année 2017. La première semaine, les choses allaient plutôt facilement puisque j’étais encore en vacances. Cependant, maintenant que j’ai repris ma routine de travail et d’études, c’est plus difficile de me tenir à mes résolutions et à mes nouvelles habitudes. J’avais réfléchis à ça au début du mois, et j’ai trouvé quelques petits trucs pour me motiver lorsque la routine tente de l’emporter. Voici mes 5 trucs pour vous aidez à atteindre vos objectifs.

motivation

  1. Refléchissez à vos priorités: Pourquoi introduire ces changements? Quels sont vos objectifs ultimes? Je trouve vraiment que de garder un objectifs global, à long terme, m’aide à me focusser et à me motiver lorsque je me décourage ou que je sens la paresse revenir.
  2. Tout mettre à l’écrit: J’aime écrire mes objectifs à long terme et à court-terme parce que je peux m’y référer lorsque je me décourage. C’est aussi une bonne idée d’écrire quelques citations inspirantes pour nous donner un petit boost de motivation lorsqu’on a pas envie!
  3. Faites des listes: J’aime faire des listes de choses que je dois faire chaque jour. Bien entendu, ça m’aide à m’organiser pour mon travail, mais c’est aussi une bonne manière de se sentir plus responsable de ses résolutions. Lorsque je vois “lire pour 30 minutes” sur ma liste du matin, je considère cette résolution comme quelque chose de concret à accomplir, et je retire une drôle de satisfaction à pouvoir rayer cet item lorsque c’est fait.
  4. Ayez des modèles positifs: L’internet est vraiment votre ami pour ça! Trouvez des gens qui ont déjà accompli vos objectifs et inspirez-vous de leur parcours! Cela vous aidera à redéfinir vos objectifs et vos attentes. C’est aussi un bel outil pour vous aider à visualiser vos objectifs.
  5. Soyez patient: Il est vraiment important de se souvenir que le progrès ne se fait pas en une nuit. C’est pourquoi il est vraiment important d’apprécier le processus. Soyez certains de choisir des objectifs qui sont importants pour vous, mais qui vous procure du plaisir. Cela vous aidera à garder vos routines sur le long terme et à atteindre vos buts.

J’espère que ces petits trucs vous inspireront et vous auront donné des idées pour rester motivés et atteindre vos objectifs! Bonne chance!

Christmas 2016- Surviving the Holidays! \\\ Survivre aux fêtes!

(Version française plus bas!)

With less then a week to Christmas, it’s easy to get high anxiety and to feel overwhelmed between gifts, cards, food and planning. All this extra work is also happening at the wrong time: I’m usually super tired from the cold setting in and a general lack of sleep. So, this year, I really thought about how I would deal with the holidays without using the last bits of energy I have. I also realized that being a ball of stress was probably not fun for the people surrounding me. Here are some questions that helped me destress and prioritize for a stress-free holiday season.

surviving-the-holidays

  1. What are my priorities? This is probably the most important question to ask yourself: what is it that you want out of this holiday season? Personally, I want to feel refreshed, energized and happy. I want to spend as much time as possible with my family, in my pj’s, reading, watching movies and having a good time. I want to see friends, but also to reconnect with myself a little bit and to take care of myself. Do I need to spend a gazillion hours in front of the stove for that? No. That’s settled then! I really feel like sitting down and writing down some priorities helped me get rid of unattainable standards that got into my mind at some point. There’s nothing wrong with a little downsizing!
  2. How much time do I have? Christmas this year is on a Sunday, which means that most of us will be working until Friday and start celebrating on Saturday. That doesn’t leave a lot of extra days to do last minute shopping or cooking. It’s important to recognize that and to realistically count how many hours will be available and to work with that number.
  3. How much money do I have? Gifts really are the perfect thing to make you feel cheap and poor (always a great combo!). This year, I set myself a very clear gift money budget and really stuck to it. I also wanted to make Christmas more personal by making most of my gifts myself (see DIY gifts), which meant that I didn’t have to spend as much money to have really cute and fun gifts. Having a clear limit really helped reduce my anxiety levels because I tend to let myself go overboard when it comes to Christmas gifts, which usually means that I start the year completely broke and stressed out. Not good!
  4. What can I prepare ahead? Finally, once everything is planned and clear in your head, try to give yourself a break by making things ahead. For example, I’ll be serving some curried cauliflower soup . Well, it’s already made and sitting in my freezer, ready to be warmed up on Christmas day. That’s one thing I will not need to worry about. I also grated a lot of carrots and beets for a colourful salad, and made some sauerkraut as a side dish. During this week, I’ll also be making some bean dips, salad dressings and cut out the veggies ahead. That way, it will be a simple matter of roasting and assembling. Stress? What stress?
  5. What can my guests bring? I really think that assuming everything is the worst idea one can have for Christmas. Don’t be shy and ask your friends and familly to bring some things to0. It’s the season for sharing, isn’t it?

I really hope these few tips will help make your holiday season less stressful and more enjoyable. Do you have any other tips?


Je suis tellement excitée que Noël soit dans moins d’une semaine! Ça pourrait également être stressant: les cadeaux, les cartes, la nourriture, l’organisation… il y a de quoi paniquer! Surtout que les fêtes de fin d’année arrivent alors que je suis fatiguée par l’hiver qui commence et beaucoup de travail. Cette année, j’ai vraiment fait un effort pour ne pas utiliser mes dernières pépites d’énergie en vue de passer des fêtes heureuses et reposantes. Il n’est également pas très agréable d’infliger la version stressée de moi-même à ma famille et à mes proches. Voici quelques questions qui m’ont aidées à rendre cette saison des fêtes la moins stressante possible.

survivre-aux-fetes

  1. Quelles sont mes priorités? Cette question est sans doute la plus importante de toutes: qu’est-ce que j’attend de cette saison des fêtes? Personnellement, j’ai envie d’être énergisée, reposée et détendue à la fin des vacances. J’ai également très hâte de passer du temps avec ma famille, en pyjamas, à lire et à regarder des films. J’ai envie de voir quelques amis, mais aussi de me reconnecter et de prendre soins de moi. Est-il donc nécéssaire que je passe milles heures devant mon four? Non. Voilà une chose de réglée! Je pense vraiment que de prioriser ses objectifs est primordial pour éviter de se mettre des standards incroyablement élevés en tête. Après tout, c’est aussi le temps de se gâter un peu!
  2. Combien de temps m’est disponible? Comme Noël tombe un dimanche cette année, ça veut dire que la plupart des gens vont travailler jusqu’à vendredi et commencer à célébrer samedi. Cela ne donne vraiment pas beaucoup de temps pour faire le magasinage de dernière minute et la bouffe. Il est donc important de compter le nombre d’heures qui pourra réalistiquement être allouées à la préparation de Noël et de s’y tenir.
  3. Combien d’argent m’est disponible? Les cadeaux de Noël, c’est parfait pour se sentir pauvre et radin. Cette année, pour éviter de me sentir mal, je me suis fixée un budget de Noël, et je m’y suis tenue. De plus, j’ai eu envie de rendre mes cadeaux plus personels en en fabriquant une bonne partie. Avoir un budget clair m’a vraiment aidée à faire mes choix et à reduire mon niveau de stress en m’empêchant d’exagérer et de commencer l’année complètement fauchée.
  4. Qu’est-ce que je peux préparer à l’avance? Cette année, j’essaye de me laisser une chance de profiter de la journée du 24 en préparant autant de choses que possible à l’avance. Par exemple, j’ai déjà préparé mon entrée: une soupe au curry et au chou-fleur. Elle est déjà au congélateur, prête à être rechauffée et savourée! Une chose en moins sur ma liste. J’ai également préparé des carottes et des betteraves pour faire une jolies salade colorée, et j’ai mis de la choucroutte à fermenter pour un petit à côté. Cette semaine, je vais également préparer des tartinades de légumineuses, mes saucess à salades et découper les légumes pour que le 24 ne soit plus qu’une question d’assemblage et d’enfournage. Parfait!
  5. Qu’est-ce que mes invités peuvent apporter? Si vous recevez des gens pour les fêtes, il est probablement déraisonnable de tout assumer. N’hésitez pas à faire participer vos amis et votre famille! Après tout, c’est la saison du partage, non?

Voilà! J’espère que ces quelques questions vous aideront à passer de belles fêtes avec le moins de stress possible. Et vous, quels sont vos trucs?